Lettre adressée au président de la République par le AnimalPolitique

March 1, 2019

Lettre adressée au président de la République par le AnimalPolitique

 

Le président Emmanuel Macron, alors candidat, s’était engagé auprès du collectif AnimalPolitique qui lui a adressé une lettre en février dernier pour lui rappeler les engagements qu’il n’a toujours pas mis en œuvre, nous n’avons toujours pas reçu de réponse de la part du Président de la République et nous le déplorons.

 

Retrouvez la lettre adressée au président de la République

 

 

M. le Président, agissez en faveur de la condition animale !

Les Français attendent des actions concrètes.

 

Il y a deux ans, la campagne pour l’élection présidentielle était lancée. Les organisations de protection animale, fédérées au sein du collectif AnimalPolitique, avaient soumis un manifeste à l’ensemble des candidats. Vous avez alors été invité à vous prononcer sur six thématiques majeures (élevage, expérimentation, divertissement, animaux de compagnie, faune sauvage et droit des animaux) déclinées en 30 propositions concrètes, réalistes et immédiatement applicables. Vos réponses avaient alors fait naître un espoir et laissé entendre que vous souhaitiez améliorer la condition des animaux.

 

 

 

Depuis, aucune évolution n’est venue concrétiser vos engagements. Au contraire, vous avez pris des mesures défavorables aux animaux. Après deux ans, nous avons interrogé les Français sur votre action : 60 % d’entre eux s’affirment mécontents de l’action gouvernementale enmatière de protection animale*. Les initiatives et les occasions n’ont pourtant pas manqué, telles que les États généraux de l’alimentation, les propositions de loi au Parlement ou les amendements aux projets de loi du gouvernement. Malgré cela, la condition animale a systématiquement été reléguée à l’arrière-plan quand elle n’a pas tout simplement été ignorée ou subordonnée aux intérêts des lobbies de la chasse et de l'agro-industrie. Interrogés à ce sujet, 65 % des Français déclarent ne pas avoir confiance dans votre gouvernement pour faire face aux lobbies*. La condition animale pâtit même d’une représentativité insuffisantejusque dans les instances institutionnelles : le ministre de l’Agriculture préfère ignorer les organisations de protection animale plutôt que de prendre en considération leurs attentes, ainsi que celles des citoyens.

 

 

D’ailleurs, 81 % des Français désapprouvent les mesures que vous et votre gouvernement avez prises en faveur de la chasse* alors que, paradoxalement, vous ne contestez pasl’impérieuse nécessité d’agir en faveur de la biodiversité. Nous, collectif AnimalPolitique,constitué de 25 organisations de protection animale, partageons le mécontentement des citoyens associé à la déception de constater l’absence de considération à l’égard de la causeque nous défendons.

 

 

Enfin, l’étude menée en janvier 2019 révèle que 89 % des personnes interrogées considèrent que la protection des animaux est une cause importante*. Ce chiffre est par ailleurs enaugmentation de 9 points** par rapport à l’étude réalisée en mars 2017, preuve que lacondition animale est aujourd'hui une cause incontournable pour nos concitoyens. Les Françaises et les Français souhaitent donc que vous réaffirmiez clairement votre exigence de progrès pour la condition animale et que vous amorciez enfin une politique réellement ambitieuse en la matière.

 

 

Dans l’attente de vous entendre prochainement, nous vous prions d’agréer, Monsieur le Président de la République, l’expression de notre très haute considération.

 

Collectif AnimalPolitique ; 30 Millions d’Amis ; Antidote Europe ; Association pour la Protection des Animaux Sauvages (ASPAS) ; C’est Assez ; CIWF France ; ConfédérationNationale Défense de l'Animal (CNDA) ; Code Animal ; CRAC Europe ; Fondation Assistance aux Animaux ; Fondation Brigitte Bardot ; Fédération des Luttes pour l’Abolition des Corridas (FLAC) ; Fonds international pour la protection des animaux (IFAW) ; L214 Éthique & Animaux ; La Fondation Droit Animal, Éthique et Sciences ; La Nuit Avec un Moustique ; No Corrida ;Œuvre d’Assistance aux Bêtes d’Abattoirs (OABA) ; One Voice ; PETA France ; Pro Anima ; SeaShepherd ; Société Nationale pour la Défense des Animaux (SNDA) ; La Société Protectrice des Animaux (La SPA) ; Association Stéphane Lamart ; Welfarm.

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

ANIMAL POLITIQUE II-Présentation du manifeste en conférence de presse

November 22, 2016

1/1
Please reload

Posts Récents
Please reload

Archives
Please reload

Rechercher par Tags